Tous les articles

À quelle fréquence devez-vous mettre à jour vos métadonnées pour l’App Store et Google Play ?

Simon Thillay par dans Advanced ASO

Les spécialistes du référencement ASO s’accordent tous sur le fait que l’optimisation des mots clés est un processus itératif et nécessite des mises à jour fréquentes. Mais à quelle fréquence devez-vous mettre à jour vos métadonnées ? Dans cet article, nous vous expliquerons ce que nous pensons être les meilleures pratiques en matière de mise à jour de vos métadonnées pour l’App Store iOS et Google Play.


La mise à jour régulière des métadonnées de vos applications dans l’App Store iOS et Google Play est l’un des moyens les plus efficaces de leur assurer une visibilité durable et de générer des téléchargements chaque jour. Cependant, il n’y a pas de fréquence de mise à jour universelle permettant de garantir que la visibilité de votre application augmente sans arrêt (ou même reste stable) au fil du temps.

Découvrez en quoi l’App Store diffère de Google Play en matière de référencement ASO

Sur iOS : mettez à jour vos métadonnées toutes les 4 semaines

Le défi de savoir quand mettre à jour vos métadonnées revient à déterminer le temps qu’il faudra à l’algorithme de chaque magasin pour prendre en compte les modifications que vous aurez apportées.

Pour iOS, cela peut être presque instantané, comme le montre l’exemple de l’application Spotify qui, en janvier 2019, est passée de « non classée » à la 11e position pour la catégorie « podcast » en un seul jour à la suite d’un changement de titre de l’application de « Spotify Music » à « Spotify : musique et podcasts ».

Spotify a commencé à se classer sur les « podcasts » aux États-Unis (iOS) un seul jour après avoir ajouté le mot clé à son titre.

Néanmoins, ce n’est pas toujours le cas. Les champs de métadonnées ne sont pas les seuls facteurs qui influencent le classement des mots clés. La quantité de téléchargements quotidiens constitue un autre facteur qui peut jouer un rôle important dans le classement de plusieurs applications pour les mêmes mots clés, c’est pourquoi il est important de surveiller le classement de votre application au fil du temps en ce qui concerne les derniers mots clés que vous avez ciblés. Ironiquement, Plague Inc. est devenue l’application numéro 1 pour le mot clé « virus » aux États-Unis depuis la fin du mois de janvier. Cela s’est produit sans aucune modification des métadonnées, mais simplement en raison d’une augmentation importante des téléchargements due à la pandémie de coronavirus.

Plague Inc. s’est hissée à la 1ère position de l’App Store des États-Unis en raison de la pandémie de coronavirus, bien qu’elle n’ait pas utilisé le mot clé « virus » dans son titre.

En raison des différents facteurs qui peuvent jouer dans le classement des mots clés, le consensus général parmi les experts du référencement ASO est de considérer que le classement des mots clés doit être suffisamment stable pour examiner l’impact d’un changement des métadonnées 4 semaines après le téléchargement de la nouvelle version sur le magasin d’applications.

Sur Google Play : mettez à jour vos métadonnées toutes les 6 à 8 semaines

En raison des mêmes causes à prendre en compte, l’indexation et le classement des mots clés sur Android se sont avérés prendre plus de temps que sur iOS. En utilisant l’exemple précédent du titre de l’application Spotify, nous voyons que, malgré le changement du titre en faveur de « Spotify : musique et podcast » le 20 décembre 2018, l’application n’a commencé à se classer pour le mot clé « podcasts » que le 24 décembre et a atteint un niveau de classement stable vers le 13 janvier.

Le classement de Spotify pour le mot clé « podcasts » aux États-Unis (Google Play) ne s’est stabilisé que 3 semaines après l’ajout du mot clé au titre de l’application.

L’une des explications possibles pour justifier le temps que les classements sur Google Play prennent pour se stabiliser est le soupçon de longue date qu’Android mesure les taux de conversion des applications par mot clé pour déterminer dans quel ordre les classer. Bien que ce ne soit pas le seul facteur de classement, cela serait cohérent avec l’ajustement du classement des applications par mot clé sur Google Play sur une plus longue période.

En conséquence, les spécialistes du référencement ASO ont tendance à considérer qu’il est préférable d’attendre 6 à 8 semaines pour mettre à jour les métadonnées sur Android. Cela vous assurera de disposer et d’utiliser un ensemble de données stabilisé qui vous permettra de déterminer plus facilement les mots clés à cibler ensuite.

Optimiser les métadonnées juste après le lancement d’une application

Bien qu’il soit généralement préférable d’attendre que le classement des mots clés se stabilise avant de décider comment mettre à jour vos métadonnées, certaines circonstances peuvent vous obliger à apporter des modifications plus fréquemment. L’un des exemples les plus courants concerne le lancement d’une nouvelle application.

Utilisez AppTweak pour développer une stratégie ASO de prélancement pour votre application !

Sur iOS, les nouvelles applications ont tendance à être favorisées dans le classement des mots clés au cours des 7 premiers jours qui suivent leur lancement dans l’App Store. Bien que l’App Store ne fournisse pas de données sur le nombre de téléchargements qu’une application reçoit par mot clé, cela vous incite à être audacieux concernant les mots clés à cibler lors du lancement de votre application. En conséquence, vous devriez tenter d’ajuster, au cours des semaines qui suivent un lancement, vos métadonnées en fonction de ce qui semble avoir attiré l’attention de vos utilisateurs au cours de la première semaine.

À l’opposé du spectre, les algorithmes de Google Play ont tendance à « attendre et à observer » la conversion des applications selon les divers mots clés. Cela peut avoir un effet négatif sur les applications qui tentent de maximiser immédiatement leurs métadonnées. De nombreuses applications sur Google Play ne peuvent être trouvées que par une recherche de correspondance de titre exacte le jour de leur publication. Par conséquent, si votre application repose sur une combinaison de marque et de mots clés, vos premiers utilisateurs potentiels risquent de ne pas la trouver immédiatement, car ils ne recherchent généralement que votre marque ou des mots clés génériques.

Conseil d'expert

Lorsque vous lancez une application de marque sur Android, n’utilisez pas nécessairement les 50 caractères du titre de l’application au cours des premières semaines. Au lieu de cela, ajoutez des mots clés pertinents et peu compétitifs tandis que vous assurez votre premier flux de téléchargements réguliers, puis développez-les progressivement.

Optimiser les métadonnées en fonction de facteurs externes

Bien que l’optimisation des mots clés soit une tâche sans fin, la plupart des spécialistes du référencement ASO n’auront besoin que de quelques itérations pour trouver la plupart des mots clés pertinents qui constitueront le noyau du dictionnaire sémantique de votre application. D’autres optimisations sont alors susceptibles de fournir des gains marginaux, mais suivent également une loi de rendements décroissants, une grande partie de la recherche de mots clés ne donnant lieu qu’à quelques téléchargements supplémentaires.

En atteignant ce plateau, les mises à jour fréquentes deviennent moins nécessaires et peuvent être remplacées par des mises à jour opportunes planifiées après avoir détecté des facteurs externes grâce à la surveillance de vos mots clés. Les deux principaux facteurs externes pouvant avoir un impact sur le classement de vos mots clés sont les mises à jour des algorithmes de recherche et les lancements de concurrents et/ou les mises à jour des métadonnées.

  • Les mises à jour des algorithmes ont généralement lieu plusieurs fois par an et peuvent mélanger de nombreux classements de mots clés. En conséquence, elles ont tendance à modifier la façon dont les mots clés sont associés à certains groupes d’applications. Par conséquent, être parmi les premières applications à réagir permet non seulement de limiter le nombre de téléchargements que vous pourriez perdre en raison de la perte du classement de vos mots clés principaux, mais vous donne également la possibilité de bénéficier d’un avantage temporaire sur vos concurrents en récupérant les rangs perdus pendant qu’ils restent plusieurs rangs derrière.
  • Les lancements de nouveaux concurrents et les mises à jour des métadonnées vous laissent moins de marge d’action, mais devraient se trouver au cœur de la surveillance de votre magasin. Ils peuvent vous forcer à réagir en défendant ou en abandonnant certains de vos mots clés ciblés, ou vous laisser la possibilité d’en ajouter d’autres qui ont été laissés de côté par vos concurrents.

Découvrez la fonction Update Frequency Benchmark (comparaison de la fréquence de mise à jour) d’AppTweak pour comparer la fréquence de mise à jour de vos métadonnées avec celle de vos concurrents

Expérimenter et utiliser l’optimisation des mots clés pour assurer les performances hors recherche

Enfin, certains spécialistes du marketing ont choisi de suivre une stratégie d’optimisation des mots clés qui n’est pas basée sur les résultats de recherche, mais qui vise plutôt à améliorer les performances du trafic de navigation et/ou le taux de conversion dans le magasin.

  • L’optimisation du trafic de navigation repose sur le ciblage des mots clés les plus susceptibles de vous offrir des opportunités et/ou d’améliorer le trafic qu’une application reçoit à partir des « applications similaires ». L’exemple le plus courant de cette pratique est la stratégie du « blocage routier » dans laquelle vous ciblez les mêmes mots clés sur différentes applications. Non seulement cette stratégie vise à repousser vos concurrents plus bas dans le classement lorsque les utilisateurs recherchent votre application principale, mais elle permet également de créer une boucle de visibilité dans la section « Applications similaires » afin de promouvoir plusieurs de vos applications.
  • L’optimisation des mots clés axée sur la conversion est susceptible d’être utilisée par des applications qui ont une saisonnalité et/ou une puissance de marque très élevées. Dans ce cas, les mots clés sont mis à jour pour correspondre au contenu des campagnes marketing ou au dernier sujet recherché par les utilisateurs ciblés.

Pour conclure, la fréquence à laquelle vous devez mettre à jour les métadonnées de vos applications dépend des ressources à votre disposition et de votre stratégie de référencement ASO globale. Il n’y a pas de fréquence de mise à jour universelle qui vous garantira une visibilité optimale, mais la surveillance régulière du classement des mots clés et des modifications du magasin est essentielle pour vous assurer de pouvoir vous adapter et trouver de nouvelles opportunités afin de rester visible.

Commencer votre essai gratuit de 7 jours
Simon Thillay

by ,  Head of ASO at AppTweak

Simon is Head of ASO at AppTweak, helping apps boost their visibility and downloads. He's passionate about new technologies, growth organizations, and inline speed skating.